• Assises du Hainaut: selon la défense, la peur et la lâcheté sont les deux mobiles dans cette affaire

    Il y a 5 jours - Par RTBF

    Pour la défense, Jean-Gabriel Matterne, accusé d'avoir assassiné sa maîtresse brésilienne, Tay Cruz, le 8 mai 2017 à Bléharies, il y a deux mobiles dans cette affaire: la peur et la lâcheté. Au lieu de parler de ses problèmes, l'accusé s'est enfermé dans un mécanisme d'auto-destruction, provoquant des dégâts énormes autour de lui. L'avocat l'a comparé à un ancien amant de Tay, qui a témoigné. Lui avait eu le courage de dire à sa femme qu'il la trompait. L'accusé n'a pas eu ce courage.
    Me Walerand Godbille, dont c'était le premier procès devant une Cour d'Assises, a tenté de faire...
    Lire la suite ...

     

  • Assises du Hainaut: l'avocat général Ingrid Godard a requis la culpabilité de Jean-Gabriel Matterne

    Assises du Hainaut: l'avocat général Ingrid Godard a requis la culpabilité de Jean-Gabriel Matterne

    Il y a 5 jours - Par RTBF

    Ingrid Godart, avocat général devant la Cour d'assises du Hainaut, a requis mercredi la culpabilité de Jean-Gabriel Matterne, accusé d'avoir assassiné Tay Cruz, sa maîtresse brésilienne enceinte, le 8 mai 2017 à Bléharies. Pour l'accusation, l'intention d'homicide et la circonstance aggravante de préméditation sont clairement établies. Pour l'avocat général, l'accusé est surtout capable de lâcheté avant d'être coupable d'assassinat.
    La tâche de l'accusation est simplifiée car l'accusé avoue avoir tué Tay Cruz dans sa voiture, par strangulation, avant de jeter son cadavre dans un fossé et...
    Lire la suite ...