• Les migrants de première génération se sentent en moins bonne santé

    Il y a 10 jours - Par RTBF

    Les personnes issues de la première génération de migrants disent se sentir en moins bonne santé, bougent moins et souffrent plus souvent de troubles de l'anxiété, ressort-il d'une enquête menée par des chercheurs de l'Université de Gand, financée par l'association flamande de lutte contre le cancer "Kom op tegen Kanker" et publiée dans les pages du Morgen ce jeudi.
    Une enquête s'est penchée pour la première fois sur l'influence de la diversité sur le niveau de santé en Belgique, à partir des données de l'Enquête de Santé. Ces chiffres datent de 2013 - des données plus récentes n'existant...
    Lire la suite ...