• Alors que Trump « passe aux grands moyens » contre l'Iran et la Chine, quelle est la prochaine étape ? Par Alastair Crooke

    Il y a 1 mois - Par Les Crises

    Alastair CROOKE
    Au moins, c'est clair ; c'est explicite. La formulation « We're America, Bitch » d'un fonctionnaire américain dévoile la fumisterie du soft power. Il ne s'agit pas de « démocratie » ou de « liberté » : l'ordre universel mondial n'a jamais existé. Et, à son crédit, le président Trump n'hésite pas à le dire : Pourquoi s'excuser pour le pouvoir américain? C'est l'utiliser, ou le perdre - et l'Amérique est encore assez forte pour obtenir ce qu'elle veut : rester le Dominant, affirme-t-il.
    Lire la suite ...