• Déserteur, pas déserteur ? Escroc, victime d'erreur ou piégé ?

    Il y a 2 mois - Par Bladi

    Voilà une histoire bien étrange. La Cour d'appel du tribunal administratif de Rabat vient d'annuler un jugement en première instance donnant droit à un ancien militaire à une indemnité pour avoir passé 2 ans et 7 mois en prison à cause d'une désertion qu'il nie. Selon la Cour d'appel, grosso modo, on ne peut prouver qu'il n'a pas déserté.
    Un ancien militaire avait été condamné à trois ans de prison et avait bénéficié d'une grâce royale 5 mois avant la fin de sa peine. Il aura donc passé 2 ans et 7 mois en
    -
    Maroc
    /
    Défense - Armement ,
    Gendarmerie Royale Maroc ,
    Forces Armées Royales
    Lire la suite ...