• Assises du Hainaut: Xavier Van Den Brandt condamné à une peine de 22 ans de réclusion criminelle

    Il y a 25 jours - Par RTBF

    La Cour d'Assises du Hainaut a condamné ce jeudi, Xavier Van Den Brandt à une peine de 22 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de Véronique Quidouce commis à Mons le 27 décembre 2018 et pour des coups portés à celle qui fut sa compagne, en janvier 2018. La Cour a retenu des circonstances atténuantes: l'absence d'antécédent judiciaire autre qu'en matière de roulage, la relation toxique entre le condamné et la victime, l'ambivalence de cette dernière, le faible risque de récidive et la reprise de contact entre l'assassin et son fils.
    Une peine qui correspond à la requête de l'avocat...
    Lire la suite ...

     

  • Assises du Hainaut: l'Avocat Général requiert une peine comprise entre 20 et 25 ans de réclusion criminelle

    Assises du Hainaut: l'Avocat Général requiert une peine comprise entre 20 et 25 ans de réclusion criminelle

    Il y a 25 jours - Par RTBF

    Reconnu coupable d'avoir assassiné Véronique Quidouce, le 27 décembre 2018 à Mons, Xavier Van Den Brandt encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité. Cependant, l'avocat général n'a pas requis cette peine, demandant au collège formé par le jury et la cour de prononcer une peine comprise entre 20 et 25 ans de réclusion criminelle. Dans la foulée, la défense estime que la peine requise par l'accusation n'est pas scandaleuse compte tenu de la gravité des faits.
    La Défense plaide les circonstances atténuantes
    La défense de Xavier Van Den Brandt a plaidé, jeudi, des circonstances...
    Lire la suite ...

     

  • Assises du Hainaut: Xavier Van Den Brandt reconnu coupable d'assassinat

    Assises du Hainaut: Xavier Van Den Brandt reconnu coupable d'assassinat

    Il y a 25 jours - Par RTBF

    Xavier Van Den Brandt a été reconnu coupable d'avoir assassiné Véronique Quidouce, dans un arrêt rendu par le jury de la cour d'assises du Hainaut. Le 27 décembre 2018, il avait tué Véronique Quidouce en l'étranglant dans son appartement de la place des Alliés à Mons. Ce jeudi, il a aussi été reconnu coupable de coups portés à la victime en janvier 2018. Pour les jurés, le crime a été prémédité.
    Les jurés ont estimé que le meurtre, qui n'était pas contesté, avait été prémédité car Xavier Van Den Brandt avait déclaré, à plusieurs reprises devant témoins, qu'il allait tuer Véronique...
    Lire la suite ...