• Prix contrôlés par l'État, production étranglée. EDF s'écroule en Bourse, JPMorgan conseille la recapitalisation

    Il y a 6 jours - Par La Tribune

    C'est un vendredi noir pour EDF. La conjonction d'une exigence de l'État d'augmenter le volume d'électricité vendue à prix très réduit aux fournisseurs alternatifs (pour ménager le pouvoir d'achat des consommateurs) et, d'autre part, de problèmes techniques réduisant le volume produit (ce qui empêche l'énergéticien d'engranger le bénéfice des hauts prix actuels du marché), place l'énergéticien français dans une situation financière intenable. Dès l'ouverture, à la Bourse de Paris, le cours de l'action effectuait un plongeon abyssal. La situation est telle que la nécessité d'une...
    Lire la suite ...

     

  • Vendredi noir pour le groupe d'électricité français EDF, qui voit son titre dégringoler en Bourse

    Vendredi noir pour le groupe d'électricité français EDF, qui voit son titre dégringoler en Bourse

    Il y a 6 jours - Par La Libre

    L'action EDF chutait de plus de 20 % ce vendredi matin à la Bourse de Paris, après que le groupe d'électricité français a revu à la baisse ses prévisions de production électrique et de résultats financiers pour l'année, en lien avec des annonces du gouvernement d'Emmanuel Macron. À 9H45, le titre dégringolait de 21,82% à 8,09 euros, après une suspension mécanique dans les premiers échanges du fait de mouvements trop importants. Afin de limiter la hausse des prix de l'électricité pour les consommateurs, le gouvernement français a demandé jeudi à EDF d'augmenter de 20 % le volume...
    Lire la suite ...