• Vidéo du carnage de Christchurch diffusée sur Facebook: de gros annonceurs veulent stopper leurs campagnes publicitaires

    Il y a 1 mois - Par RTBF

    Facebook dit avoir retiré 1,5 million de vidéos du massacre perpétré dans une mosquée de Nouvelle Zélande mais les critiques des réseaux sociaux qui n'ont pas su en empêcher la diffusion s'amplifient à travers le monde.
    Déclarations de politiciens bien au-delà de l'Océanie, éditorialistes, avis d'experts, annonceurs envisageant selon la presse de se retirer de Facebook: les signes de mécontentement montent après la diffusion facilement accessible des images du carnage.
    Alors que le tueur abattait ses victimes à l'intérieur de la mosquée Al Noor de Christchurch, il émettait en direct sur...
    Lire la suite ...

     

  • Facebook critiqué pour sa gestion de la vidéo de l'attentat de Christchurch

    Facebook critiqué pour sa gestion de la vidéo de l'attentat de Christchurch

    Il y a 1 mois - Par L'expansion

    Le réseau social a bien eu du mal à bloquer les copies du live vidéo lancé par le terroriste.
    Lire la suite ...