• Avec l'open finance, place à la personnalisation

    Il y a 3 jours - Par Le Journal du Net

    Le passage à la DSP2 a donné un coup de pied dans la fourmilière bancaire. "Jusqu'en 2018, les banques n'avaient jamais ouvert leurs bases de données pour des raisons de méfiance et car cela coûte cher. Il aura fallu attendre cette obligation réglementaire pour les y forcer", rappelle Julien Maldonato, conseiller financier au cabinet Deloitte. Cependant, tout le monde n'est pas autorisé à pénétrer la brèche. La DSP2 a créé les statuts d'agrégateurs d'informations sur données de paiement et les prestataires d'initiation de services de paiement. Le premier permet de réunir les informations...
    Lire la suite ...